Petits arrangements entre amis

Publié le par Christophe CHASTANET

Inscrite "en urgence" (!!!) à l'ordre du jour de l'Assemblée Nationale de ce mercredi, sera discutée une proposition de loi, qui vise à permettre à un parti qui dispose de 15 députés de bénéficier d'un financement public...

Rappelons le, le Nouveau Centre, auteur de ce texte, qui reçoit l'aval des députés UMP payant ainsi le prix de la trahison et des communistes (on comprend aisément pourquoi, les rangs sont assez clairsemés de ce côté de l'hémicycle...) n'a pas rempli aux législatives les conditions nécessaires à l'obtention d'un financement public (avoir au moins 50 candidats ayant obtenu 1% des suffrages exprimés)

Un Nouveau Centre qui, toute honte bue, inaugurait, hier soir, en grande pompe ses nouveaux locaux au 84, rue de Grenelle : 140 m², 5000 euros de loyer mensuel ! Là où y'a de la gêne, y'a pas de plaisir !

Est-ce ainsi que les hommes politiques comptent retrouver la confiance des français ?

C'est tout bonnement écoeurant !
Ces magouilles d'un autre temps puent et n'honorent pas la vie politique de notre pays. Il fallait que cela soit dit !

Commenter cet article

Alex 29/11/2007 21:48

Nous organisons la riposte face au déni de démocratie que représente la ratification, en plus sans débat, d'un Traité européen, faussement qualifié de "mini", à propos duquel tous les juristes s'accordent pour dire qu'il reprend dans son intégralité la Constitution massivement rejetée par référendum en 2005.  Parlez-en sur vos blogs et sites citoyens, c’est important !Il a été mis au point un petit argumentaire pour mobiliser l'opinion, l'informer. Il est à diffuser MASSIVEMENT. ====> Le diaporama à diffuser est ICI : http://test.antemia.eu/html/16/File/referendum.pdfouvrez-le et copiez le sur votre ordi pour l'envoyer en pièce-jointe ou diffusez directement par mail le lien url Participez ainsi à la "CHAINE du REFERENDUM": chacun envoie à au moins 10 de ses connaissances ce diaporama (petit fichier pas lourd qui s'ouvre donc facilement). Tout peut aller très vite, on peut toucher beaucoup beaucoup de monde et changer la donne. Plusieurs milliers d'internautes sont déjà dans la chaîne ! Mobilisons-nous contre la pire et la plus violente atteinte à la démocratie de la Vè République. Ne laissons pas tomber la souveraineté populaire, c'est trop grave ! Et ne comptons pas sur une presse servile pour faire naître le débat ou même seulement dire la vérité aux Français.====> RAPPEL : Le diaporama à diffuser est ICI : http://test.antemia.eu/html/16/File/referendum.pdf

JPR6991 19/11/2007 17:00

pour celles et ceux qui auraient encore des doutes sur la NON appartenance de NDA a l'UMP , vous trouverez ci joint sa lettre de démission et l'accusé de reception écrit et signé de Nicolas Sarkosy encore président de l'UMP a l'époque. dont acte pour clore toute polémique nauséabonde entretenue par des indélicats ou par le site internet de l'UMP lui même prêt a tout pour nuire a la manifestation de la vérité. debout-la-republique.fr/c... et debout-la-republique.fr/c...

Gaulliste 13/11/2007 16:42

Alors que les médias français raffolent d’habitude des sondages en tout genre publiés à longueur de colonnes, le fameux Traité européen qui reprend 99% de la Constitution européenne rejetée par les Français, suscite très peu d’enquête interrogeant les Français sur leur préférence quant à la tenue ou non d’un nouveau référendum.
Il a fallu attendre l’enquête d’opinion du Financial Times pour que Le Parisien, ce matin, soit le premier à réagir. Les chiffres sont éloquents : 76% des Allemands, 72% des Italiens, 65% des Espagnols veulent un référendum et 63% de Français.
Le Parisien fait état dans la foulée d’un second sondage, où les Français sont 61% à vouloir le référendum, mais où il est précisé que 68% d’entre eux voteraient « oui » au traité. Drôle de sondage, en vérité, comme si on voulait tuer la revendication référendaire en même temps qu’on constate qu’elle est majoritaire : en effet, à quoi bon un référendum si le oui est sûr de l’emporter ? Autant faire voter directement le Parlement, ce sera plus rapide et moins coûteux…
Bien entendu, les commentateurs des sondages ne font que suggérer cette idée, aussi perfide que fausse : car s’il est évident que le vœu des Français pour un référendum est ferme et clair (la question comme la réponse sont sans ambiguïté), il est en revanche totalement tendancieux, à ce stade, de mettre sur un même plan la probabilité de vote « oui » pour un traité dont presque personne ne sait ce qu’il contient et dont on nous abreuve du matin au soir qu’il est soi-disant un « succès personnel pour Nicolas Sarkozy et pour la France en Europe ».
Nos concitoyens, j’ai déjà reçu des milliers de témoignages en ce sens, sont indignés par ce véritable déni de démocratie. Quant à ceux qui ne savent pas, ils sont méfiants car ils sentent bien l’entourloupe. Il va de soi qu’à mesure que nous les informerons de la réalité du contenu du Traité, la colère grandira.
Comment en effet, au risque de me répéter, peut-on bafouer de manière aussi flagrante la volonté générale exprimée le 29 mai 2005 ? Comment ose-t-on au nom du peuple français, mais contre son désaccord explicite, engager un véritable changement de régime politique en mettant en œuvre un traité qui va complètement vider de sa substance notre démocratie ? Cela revient à violer le principe sacré du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, qui a toujours été au cœur de notre pacte républicain depuis 1789 et figure en toutes lettres dans la Charte des Nations Unies, signée par la France et tous les pays de l’UE.
Contrairement à ce que pensent beaucoup d’observateurs, le combat n’est pas perdu. Mais il faudra aller très vite. La mobilisation est possible, une immense indignation se lève sans bruit, elle est perceptible comme la braise sous la cendre. De toute façon, il n’est pas d’exemple dans l’Histoire de France de dirigeants qui ont pu durablement bâillonner le peuple.
A nous donc d’agir, chacun à sa manière. Additionnons nos forces ! Et gardons espoir : la vérité finit toujours par l’emporter sur le mensonge, de même que le droit sur la force et la démocratie sur le despotisme…

Sébastien NANTZ 06/11/2007 10:19

Merci, mais pour notre part on a déjà prévu de nous rendre à Colombey ce jour la.
 
De Gaulle et son action nous n'y pensons pas une fois par an pour nous c'est au quotidien, notre croix de Lorraine et nos positions en sont le témoignage.
 
Cordialement

jpr6991 06/11/2007 08:01

Chers amis Gaullistes
Vous n’êtes pas sans savoir que le 9 Novembre est l’anniversaire de la mort du Général de Gaulle.
Un dépôt de gerbe aura lieu ce vendredi à 11h00 à la maison natale du Général située 9 rue Princesse a LILLE En présence de NICOLAS DUPONT-AIGNAN Cette cérémonie sera suivie d’une conférence de presse, ainsi que d’un apéritif qui aura lieu au restaurant > 15 rue de Tournai à Lille (à proximité de la Gare) à 12h00.
Vous êtes cordialement invité à vous joindre à cette manifestation.