Quand la vraie droite joue avec le gaullisme

Publié le par Sébastien NANTZ

Les élections arrivent à grand pas et l’image du général de Gaulle est, comme à son habitude, manipulée par des personnes qui n’ont sans doute jamais lu les mémoires du général ou étudié sa politique et vision de la France.

C’est aujourd’hui au tour de Monsieur Nicolas Sarkozy de nous coller le célébre « je suis gaulliste, mais si puisque je vous le dis ! ».

Et pourtant mon cher monsieur il ne suffit pas de le dire pour le devenir. Les convictions que vous défendez sont en réalité tout sauf du gaullisme et ce n’est pas en prenant à vos côtés d’anciens gaullistes, reconvertis sans doute par intérêts, tel que monsieur Guaino que vous gagnerez vos galons de gaulliste ou vos étoiles de général.

Contrairement à ce qu’a déclaré Monsieur Gallo, nouveau grand ami du président people de l’UMP, on ne devient pas gaulliste à force de faire semblant de l’être. Mon cher Monsieur Gallo, certains ont joué aux gaullistes pour atteindre le pouvoir croyez vous, aux suites de leur politique, qu’il en est resté quelque chose de leur gaullisme d’apparat ? Mais bon puisque vous nous dîtes que Sarkozy est gaulliste pourquoi ne pas vous croire ! Il est vrai qu’en domaine de gaullisme, l’ancien membre du Parti Communiste et ministre de François Mitterrand que vous êtes, en connaît un rayon ! Je peux écrire un livre sur Léon Blum cela ne fera pas de moi un socialiste pour autant !

Monsieur Sarkozy serait donc bien gaulliste, je vous avoue que je suis déçu moi qui ai toujours cru que le gaullisme se voulait un rassemblement du peuple français au delà des clivages politiques pronant également une 3ème voie entre le capitalisme et le collectivisme, je m’aperçois donc qu’il serait à l’image de son représentant, monsieur Sarkozy, qu’une simple idéologie de droite libérale ! Moi qui pensais au vu des discours et de la politique du général que le gaullisme défendait l’indépendance nationale de la France et les valeurs Républicaines, je me rends compte qu’il n’en fut rien et qu’à l’image du président de l’UMP il serait en réalité eurofédéraliste, atlantiste et communautariste.

On m’aurait donc menti toutes ces années ?


La vraie droite, cette même droite qui combattait le général de Gaulle notamment pendant la guerre d’Algérie, ne réussira pas à marginaliser le gaullisme de la sorte. Nous appelons les vrais gaullistes qui sont fidèles à leurs idéaux et qui ne sont pas achetables de combattre ceux qui usurpent et salissent l‘héritage du général.


Rejoignez nous dans ce combat.

http://u.p.f.over-blog.com

Publié dans Vrais Gaullistes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article